Accueil / Nouvelles

Nouvelles

Diane-Marie Racicot et Françoise Crête en spectacle le 18 février à la Maison des gouverneurs

Dans le cadre des dimanches Fabul’Art, la Ville de Sorel-Tracy vous invite à assister gratuitement au spectacle de contes «Clameurs du fleuve» par Diane-Marie Racicot et Françoise Crête, le dimanche 18 février à 13 h 30 à la Maison des gouverneurs.

Saviez-vous qu’une femme appelée « La Marie-Conteuse » accostait dans les villages le long du fleuve, pour raconter ses histoires dans les auberges en échange du gîte et de la nourriture? Avez-vous entendu parler d’une jeune fille autochtone qui a trouvé mari au poste de traite ou d’un coiffeur de la place qui transformait la vie des gens, en deux coups de ciseaux? Diane-Marie Racicot et Françoise Crête, accompagnées du musicien Samanya, vous feront vivre des histoires palpitantes puisées à même les rumeurs du fleuve Saint-Laurent.

Nouvelle exposition : Jean Raymond Côté
Par la même occasion, venez découvrir l’exposition des œuvres de Jean Raymond Côté jusqu’au 11 avril, à la Maison des gouverneurs.

Pour en savoir davantage sur l'une ou l'autre de ces activités, consultez le www.ville.sorel-tracy.qc.ca dans la section Maison des gouverneurs ou communiquez avec le Service des loisirs au 450 780-5600, poste 4400.


- 30 -


Source : Service des loisirs de la Ville de Sorel-Tracy

Assistez à la ciné-conférence « Afrique du Sud au pays arc-en-ciel » avec Pierre Régior le mardi 13 février

Azimut diffusion, les Grands Explorateurs et le Club voyages Air-Mer présentent la ciné-conférence « Afrique du Sud au pays arc-en-ciel » avec Pierre Régior le mardi 13 février 19h30 à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

Le conférencier Pierre Régior et sa compagne Annie sont des passionnés de voyages, plus pour découvrir les gens, leur mode de vie et leur environnement que pour accumuler des visas sur leur passeport ! Ils ont une myriade de destinations à leur actif : Mexique, Islande, Alaska, Antarctique, Patagonie, Mongolie, Iran et Afrique du Sud. Ce dernier emplacement, ils l’ont parcouru pendant sept mois ! Ils sont allés à la rencontre de la population « arc-en-ciel » de ce géant d’Afrique et se sont ébahis devant la faune incroyable qui s’y trouve.

L’Afrique du Sud s’agrippe à ses falaises crayeuses, se mêle au sable de ses déserts ondulés, se suspend à la brise provenant de l’océan indien ; un pays indéfinissable et foisonnant de beauté. Sa communauté est multicolore et multilingue. Un pays riche des racines que chacun porte, qu’ils soient Zoulous, Xhosas, Blancs, métisses ou asiatiques et des onze langues qu’on y parle ! Pas étonnant que le slogan publicitaire officiel soit « Le monde entier résumé en un seul pays ».

Allant du désert du Kalahari au rivage de l'Océan indien, du Cap Bonne Espérance au parc Kruger, l'Afrique du Sud abrite la faune la plus riche de tout le continent. L’observation des animaux est définitivement l’une des motivations premières pour mettre le cap vers l’extrême sud du continent. Avec Pierre Régior, vous traverserez les réserves naturelles et les parcs nationaux voués à leur préservation. Cette ballade follement exotique qui vous attend vous fera oublier la grisaille de février.

Les billets sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 18 $ au tarif régulier, de 15 $ pour les 18 ans et moins et les 60 ans et plus, et de 14,50 $ pour les membres VIP. Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur notre site web au www.azimutdiffusion.com/billetterie.


- 30 -

Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

La comédie fantaisiste « Irène sur Mars » de passage à Sorel-Tracy le samedi 10 février

Azimut diffusion et « Les Voyagements » présentent la pièce « Irène sur Mars » le samedi 10 février à 20 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

La comédie fantaisiste de Jean-Philippe Lehoux met en scène Catherine Audet, Gary Boudreault, Dany Michaud et Pauline Martin sous la direction de Michel-Maxime Legault. L’auteur reprend les thèmes qui animent habituellement ses œuvres, soient ceux du voyage et de l’exil ; le personnage principal de la pièce arrive à un moment charnière de sa vie, a des envies de dépassement de soi et veut réaliser ses rêves les plus fous !

Irène, 63 ans, interprétée avec énergie et vivacité par Pauline Martin, s’inscrit à un programme de colonisation… sur la planète Mars. Dans l’attente d’une réponse, elle se penche sur sa vie passée, mais aussi sur tout ce qu’elle désire accomplir avec de mourir. Elle s’installe au centre de son jardin en Abitibi, sur la plus haute chaise. Sur son perchoir, érigé tel un trône, Irène regarde ses proches s’activer autour d’elle, tenter de la convaincre que son projet de partir sur Mars est une erreur monumentale ! S’opposant à ce voyage interplanétaire ? Son voisin veuf, interprété par Gary Boudreault, et la fille de ce dernier, campée par Catherine Audet, mais surtout le fils d’Irène, jouer par Dany Michaud, qui ne cesse de se disputer avec sa mère, qu’il voudrait voir s’installer dans une résidence pour personnes âgées plutôt que sur une autre planète !

Irène ne se laisse pas abattre et à quelques jours de connaître la décision du jury, elle organise une soirée d’adieu à la fois étourdissante et nostalgique. La sexagénaire profite de l’occasion pour régler ses comptes avec ses proposes démons ainsi qu’avec son entourage qu’elle s’apprête à quitter. Du moins, si sa candidature est retenue…

« Un vibrant hommage à ces femmes fières et sous-estimées, qui rêvent de grandeur dans un quotidien de « petits bonheurs ». (…) La pièce aborde des questions à priori sérieuses sur la transmission et la vieillesse, le désir, l’amour, la mort et la vie, auxquelles elle répond souvent de manière hilarante. »

— montheatre.qc.ca.

« Pauline Martin, beaucoup d’énergie sur la scène. Formidable autant dans le registre dramatique que dans l’humour. Une histoire qui touche tout le monde. (…) Une mise en scène lumineuse. »

— ICI Radio-Canada

« Que les scènes soient sérieuses ou cocasses, toutes ont leur intérêt dans cette pièce (…) où l’on ne voit pas le temps passer. »

— L’Écho de la Baie

Les billets sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 33 $ au tarif régulier et de 26,50 $ au tarif VIP. Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur notre site web au www.azimutdiffusion.com/billetterie.


- 30 -


Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

Laissez-vous bercer par la poésie de Tire le coyote le vendredi 9 février

Azimut diffusion est très heureux de présenter Tire le coyote le vendredi 9 février à 20 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins alors qu’il est en tournée au Québec afin de dévoiler les fruits de son plus récent opus intitulé « Désherbage ».

Benoît Pinette était de passage à l’émission « Tout le monde en parle » sur les ondes de Radio-Canada le dimanche 28 janvier dernier pour parler de « Désherbage », son 4e album lancé l’automne dernier. Guy A. Lepage l’a invité après être tombé sous le charme de sa plume et de son folk américain, allant même jusqu’à dire qu’il n’avait rien ressenti de tel depuis la sortie de « Tu m’aimes-tu? » de Richard Desjardins ! À la fin de l’entrevue, Dany Turcotte a remis une carte cernant bien le personnage : « Tire le coyote, c'est comme le chant d'une mésange bicolore qui sort du bec d'une grosse corneille noire. »

L’auteur-compositeur-interprète Benoît Pinette propose, avec son projet solo Tire le coyote, un univers musical alliant les racines du folk et du country, avec une sensibilité, une fragilité et une grande émotivité, dans une démarche artistique sincère qui frappe toujours dans le mille ! Parlant d’espoir, d’amour ou d’amitié ainsi que de tous les aléas qui polluent et noircissent le cœur et l’âme.

En 2018, Tire le coyote sera porte-parole, avec Klô Pelgag, de la 22e édition du concours Les Francouvertes qui se déroulera du 19 février au 7 mai prochain. L’artiste avait participé à ce concours en 2010 et considère que cela a été un tremplin pour sa carrière, même s’il n’a pas été plus loin que les préliminaires du concours ! Comme quoi il n’est pas nécessaire de gagner pour percer dans l’industrie musicale lorsqu’on a un rêve et un talent indéniable !

Cet automne, Tire le coyote a fait salle comble presque partout sur son passage. Un arrêt à Sorel-Tracy s’imposait. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer le vendredi 9 février à 20h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

Les billets sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 33 $ au tarif régulier et de 26,50 $ pour les membres VIP Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur notre site web au www.azimutdiffusion.com/billetterie.

- 30 -

Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

Exposition de Jean Raymond Côté à la Maison des gouverneurs à compter du 8 février

La Ville de Sorel-Tracy vous invite à découvrir l’exposition des œuvres de Jean Raymond Côté, du 8 février au 11 avril 2018 à la Maison des gouverneurs.

Vernissage public
Le vernissage, ouvert à tous, aura lieu le jeudi 8 février dès 17 h à la Maison des gouverneurs (90, chemin des Patriotes). L’entrée au vernissage est gratuite.

Jean Raymond Côté
Par ses huiles de style figuratif réaliste, les œuvres de Jean Raymond Côté privilégient la technique de l’ombre et la lumière. Cette exposition composée d’une vingtaine d’œuvres saura vous émerveiller avec ses toiles uniques. Inspiré par plusieurs régions du Québec, Jean Raymond Côté travaille la peinture à l’huile depuis plus de 47 ans.

Horaire de l’exposition
L’exposition est ouverte au public du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30, ainsi que les samedis et dimanches de 10 h à 16 h. L’entrée est gratuite pour la durée complète de l’exposition.

Pour en savoir davantage, consultez le www.ville.sorel-tracy.qc.ca dans la section Maison des gouverneurs ou communiquez avec le Service des loisirs au 450 780-5600, poste 4400.

Retrouvez Isabelle Metwalli et Enzo de Rosa avec un nouveau concert le 4 février prochain

Azimut diffusion reçoit le duo Isabelle Metwalli, soprano et Enzo de Rosa, pianiste, le dimanche 4 février à 11 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

Azimut diffusion a eu un véritable coup de cœur pour Isabelle Metwalli et Enzo de Rosa lors de leur passage en octobre 2016. À cette occasion, le duo piano-voix avait présenté le concert « Les plus belles chansons de film » et avait fait passer un excellent moment aux mélomanes présents. Il allait de soi que l’organisme de diffusion présenterait à nouveau la formation et c’est avec le spectacle « Passione, un hymne à l’amour » que les amateurs de musique pourront revoir ces deux artistes dans la région.

Le concert « Passione, un hymne à l’amour » porte bien son titre. En effet, ce spectacle se veut une façon pour ce couple, sur scène comme dans la vie, de raconter par les plus belles chansons d’amour le coup de foudre qui les a assaillis en 2009 ainsi que les péripéties qui ont suivi. Ils ont dû traverser les océans pour se revoir, ont passé au travers l’immigration, les déménagements, les ajustements et les dépaysements. Car l’une étant québécoise et l’autre italien, il fallait assurément faire des changements de vie pour pouvoir consommer cet amour au quotidien sans subir les affres de la distance. Lorsqu’ils rencontraient des embûches, c’est toujours autour du piano qu’ils ont su se retrouver. Au programme, des pièces provenant de répertoire italien, espagnol, anglais et français.

Azimut diffusion est heureux que la collaboration avec Métro Sylvain Brière et Valentine secteur Tracy se poursuive afin de vous offrir muffins, jus et café tout à fait gratuitement et ce à chacun des concerts de la série « Les p’tits dimanches ensoleillés »!

Amateurs de musique ? Notez également les deux autres concerts de cette série : Yegor Dyachkov et Jean Saulnier le 11 mars ainsi que Jean-Félix Mailloux et Amir Amiri le 8 avril, tous deux présentés à 11 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

Les billets pour ce concert sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 12 $ au tarif régulier, de 10 $ pour les membres VIP et de 5 $ pour les 13 à 18 ans. Les moins de 12 ans peuvent assister gratuitement aux concerts de la série « Les p’tits dimanches ensoleillés ». Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur notre site web au www.azimutdiffusion.com/billetterie.

-30-

Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

L’humoriste Anthony Kavanagh sera à Sorel-Tracy ce samedi 3 février

Azimut diffusion est heureux de présenter l’humoriste Anthony Kavanagh le samedi 3 février à 20 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins. Ce sera l’occasion pour la population de découvrir le plus récent spectacle de l’artiste intitulé « Showman, il était une fois Anthony Kavanagh ».

Officiellement de retour au Québec après vingt ans passés en France, Anthony Kavanagh fait un retour remarqué au Québec en septembre, alors qu’on a pu le voir dans plusieurs publicités de la campagne « Les fromages d’ici » des Producteurs de lait du Québec, en plus de faire la promotion de son nouveau spectacle « Showman ».

À quoi peuvent s’attendre les fans de l’humoriste avec cette nouvelle proposition ? Un humoriste qui présente sa vision de la vie de façon légèrement décalée, la voyant comme un jeu avec un mode d’emploi dont les règles viennent tout droit de sa conception des rouages de notre existence en tant qu’être humain. En complète dichotomie avec les journaux télévisés, Anthony Kavanagh propose un spectacle rempli d’espoir et d’énergie positive! On retrouve avec plaisir le fou imprévisible, le comédien, le chanteur et le bruiteur, tout en découvrant le petit garçon curieux, le papa mais surtout l’homme qu’il est devenu.

Malgré que l’état de santé d’Anthony ait fait couler beaucoup d’encre depuis l’embolie pulmonaire dont il a été victime en décembre dernier, l’humoriste est confiant de remonter sur scène en février pour sa tournée au Québec. C’est donc le samedi 3 février à 20 h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins que vous pourrez voir son plus récent spectacle à ce jour!

Les billets pour Anthony Kavanagh sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 52 $ au tarif régulier et de 43 $ pour les membres VIP. Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur notre site web au www.azimutdiffusion.com/billetterie.

- 30 -

Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

La 20e saison des Jeudis d'Azimut débute le 1er février avec Simone Prattico!

Azimut diffusion repart la machine des « Jeudis d’Azimut » pour une vingtième saison consécutive ! Pour l’hiver-printemps 2018, ce sont 11 rendez-vous à ne pas manquer, à commencer par Simone Prattico le jeudi 1er février à 18h à la salle Georges-Codling du Marché des arts Desjardins.

Il est rare qu’Azimut diffusion débute aussi tôt sa série des « Jeudis d’Azimut », mais devant la chance unique de présenter Simone Prattico dans le cadre de sa courte tournée au Canada, la directrice générale et artistique de l’organisme, madame Marie-Josée Bourbonnais, ne pouvait faire autrement qu’accepter cette belle proposition!

En effet, Simone Prattico sera de passage au Canada du 20 janvier au 3 février afin de présenter huit concerts d’une tournée débutant à Longueuil, se terminant à Terrebonne, en passant par Moncton et les Îles de la Madeleine, mais surtout ici-même à Sorel-Tracy le jeudi 1er février.

Ce maître de la batterie s’est d’abord fait connaître par ses nombreuses collaborations musicales aussi éclectiques que prestigieuses, accompagnant entre autres Piers Faccini, Ibrahim Maalouf, Hindi Zahra, Daniele Silvestri et l’Orchestre de Chambre de Paris. Le batteur italien s’amène au Canada avec son premier opus intitulé « Brooklyn Sessions » qu’il présentera au public en formule trio, avec ses complices le pianiste Paul Shrofel et le bassiste brésilien Acelino de Paula. Enregistré à New York, l’album se construit autour d’un jazz actuel et métissé, à la fois funk et afro-américain, d’amis musiciens et d’une ville où il se sent toujours chez lui. Le résultat est probant : on sent le plaisir que les musiciens ont eu à créer ensemble ; un peu comme lors d’un « jam » où chacun, à l’écoute des autres, échafaudent des mélodies et des rythmes qui sauront faire écho auprès des spectateurs.

Les dix rendez-vous suivants de la série des « Jeudis d’Azimut » se détaillent comme suit : Kleztory le 22 février, Noubi le 1er mars, Amylie le 8 mars, Rosheen le 15 mars, Aliocha le 22 mars, Mathieu Lippé le 29 mars, Lyse Grenon le 5 avril, NEeMA le 12 avril, Lydia Képinski le 19 avril et Pierre Flynn le 26 avril. Plus d’informations au www.azimutdiffusion.com/jeudis.

Les billets pour ce spectacle sont en vente à la billetterie d’Azimut diffusion, au 28, rue du Roi, 450 780-1118 #1, au coût de 13 $ régulier et de 11 $ VIP. Vous pouvez également vous les procurer au tarif régulier sur le site web du diffuseur au www.azimutdiffusion.com/billetterie.

- 30 -

Source :
Laurianne Gauthier Grenon
Azimut diffusion
450 780-1118 #3303

Visite virtuelle de l’ancienne prison de Sorel-Tracy

Le photographe Maurice Parent et le journaliste Stéphane Martin ont uni leurs forces afin d’offrir la possibilité de visiter virtuellement un endroit demeuré clos à la population générale pendant près de 50 ans. L’ancienne prison de Sorel-Tracy est désaffectée depuis septembre 2017 et les deux hommes ont voulu immortaliser l’âme des lieux avant que le bâtiment soit converti.

« L’idée m’est venue suite à un article que Stéphane a publié mentionnant qu’il n’y avait plus de détenu à l’ancienne prison et qu’il revenait à la Société québécoise des infrastructures de décider du sort du bâtiment désaffecté. J’ai entrevu la possibilité d’y faire une visite virtuelle et en même temps, de conserver des archives inestimables de l’édifice avant qu’il soit converti ou simplement démoli », explique le photographe Maurice Parent qui se spécialise dans la photo panoramique et 360 degrés.

Il aura fallu plus de 2 mois de travail aux deux complices afin de finaliser la présentation de la visite virtuelle. Les différentes étapes consistaient à obtenir l’autorisation de se rendre sur les lieux, y effectuer la prise de photographies, travailler au rendu des images en 360 degrés, mettre dans l’ordre les tableaux obtenus, colliger l’information et composer les textes qui agrémentent la visite virtuelle.

« Ce qui m’a étonné, c’est qu’il existe très peu d’information et d’archives sur la vieille prison de Sorel-Tracy. Le ministère de la Sécurité publique nous a aidés dans nos recherches, mais la majorité de l’information obtenue provient du directeur-adjoint du nouveau centre de détention de Sorel-Tracy, Claude Ferron, qui nous a donné un sérieux coup de main », ajoute le journaliste Stéphane Martin.

Ce dernier se souviendra longtemps de son expérience. « Tout au long de la visite des lieux, je me sentais privilégié de me retrouver à cet endroit empreint d’histoire, et ce, en tout respect pour ceux qui y ont purgé une peine. J’espère que tous auront ce sentiment qui m’a habité alors que je me retrouvais sur place ».

« Tout ce travail bénévole a été effectué pour la mémoire collective de tous. On invite donc la population à partager au maximum l’adresse de cette visite virtuelle », de conclure Maurice Parent qui remercie la Société québécoise des infrastructures d’avoir permis la réalisation de ce projet avec la collaboration de monsieur Omer Samson qui a guidé le photographe dans les corridors de l’établissement. Il salue également la Société historique Pierre-de-Saurel qui lui a permis d’effectuer certaines recherches dans les documents d’archives.

À noter que vous pouvez bonifier l’expérience si vous possédez un casque de réalité virtuelle. Vous êtes donc invité à visiter l’ancienne prison de Sorel-Tracy à l’adresse suivante : http://www.parmo.ca/pano/prison_sorel/

- 30 -

Source :
Stéphane Martin

Renseignements :
Maurice Parent
450 881-8482

Foudl’Art sera présent dans huit écoles de la région!

Foudl’Art, ce projet de médiation culturelle offert en milieu scolaire initié par la MRC de Pierre-De Saurel et la Ville de Sorel-Tracy, revient pour une sixième année dans huit écoles primaires de la région.

L’intérêt manifesté autant par les élèves, les professeurs et les écoles témoigne de la pertinence de ce projet dans notre milieu. Pour la Ville et la MRC, la culture joue un rôle important dans le développement des communautés, et ce, tant sur les plans social, économique qu’environnemental. Des études démontrent d’ailleurs que l’initiation aux arts est un facteur de réussite scolaire et sociale.

Cette année, huit artistes ont été sélectionnés à la suite d’un appel de dossier lancé en septembre 2017, il s’agit de :

- Nathalie Bergeron (Saint-Gabriel-Lalemant - Photographie)
- Stéphanie Brunelle (Maria-Goretti - Art clownesque)
- Mike Cournoyer (Au Petit Bois - Humour)
- Élène Dallaire (Saint-Jean-Bosco - Production)
- Valérie-Ann Fontaine (Sainte-Victoire - Photographie)
- Geneviève Gamache (Pierre-de-Saint-Ours - Art du verre)
- Nicole Mongeon-Cardin (Sainte-Anne-les-Îles - Arts visuels)
- Marie-France Ouellette (Yamaska, pavillon Saint-Gabriel - Danse)

FOUDL'ART, BEAUCOUP PLUS QUE DE L'ART
Foudl’Art est a priori un projet artistique où, à travers une série de quatre ateliers d’une demi-journée, les élèves créeront une œuvre collective représentative de leur milieu, dans la discipline de l’artiste qui leur est jumelé. Cependant, d’autres thèmes sont aussi abordés à travers les ateliers tels que l’identité culturelle, la communauté, la créativité, l’histoire et le patrimoine. Par ce projet, la Ville de Sorel-Tracy et la MRC de Pierre-De Saurel poursuivent des objectifs qui vont au-delà de l’unique production d’une œuvre. En effet, le développement du sentiment d’appartenance des élèves à leur école et, surtout, le renforcement de l’estime de soi sont les véritables cibles.

Il sera possible d’observer le travail des jeunes lors d’un événement final, en juin prochain à l’école secondaire Bernard-Gariépy, où toutes les œuvres réalisées seront présentées au public.

Rappelons que le projet est rendu possible grâce à l’union des ressources de la Ville de Sorel-Tracy et de la MRC de Pierre-De Saurel, et réalisé grâce à l’entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec.


- 30 -


Source :
Josée-Ann Bergeron, coordonnatrice aux communications
MRC de Pierre-De Saurel
450 743-2703 poste 227
jabergeron@mrcpierredesaurel.com

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
Résultats par page :